La légende du pont du Diable

_DMK4844

photo: © Benjamin Weilenmann

 

Qui ne connaît pas le célèbre « Pont du Diable », situé sur la route d’Andermatt – Gothard dans le canton d’Uri ? Une légende raconte que les habitants de la région essayèrent de construire, à maintes reprises, un pont au dessus des terribles gorges de Schoellenen, en vain. Un jour, le Diable lui-même apparût et proposa de construire un nouveau pont, solide pour cinq cents ans! Mais bien évidemment, il demanda quelque chose de terrible en échange: le droit de posséder la première âmequi traversera ce pont. Mais les villageois rusèrent et feintèrent le Diable en laissant traverser un bouc enragé en premier! Le Diable, si énervé, tenta alors de détruire le pont mais échoua… Comment cela est donc possible? Ce spectacle vous le révèlera! Encore aujourd’hui, si vous passez près de Goeschenen, en bas de la vallée du pont du Diable, vous pourrez alors apercevoir une énorme et étrange pierre ronde… Était-ce donc bien une légende ?

Artistique, original et moderne, un spectacle pour petits et grands!

Un spectacle de théâtre musical, adapté d’une vieille légende suisse…

Ce spectacle s’inspire de la célèbre légende suisse du « Pont du Diable », dans le cadre d’un projet artistique et contemporain. Le texte de la pièce a été tout d’abord écrit à partir de plusieurs versions originales d’écrivains suisses romands, suisses allemands et français, dont notamment Alexandre Dumas et Meinrad Lienert. Comme deuxième phase de travail, le texte a été alors révisé par Benno Muheim, dans une version théâtrale où le diable (incarné par Stéfanie Mango/Matteo Schenardi) vient lui-même à la rencontre du maire (Cyrill Greter) et des autres villageois (Constance Jaermann, Julien Mégroz).

La pièce a aujourd’hui pris la forme de théâtre musical interactif. L’action se déroule pour la plupart entre les dialogues et mouvements des comédiens, mais nous emmène parfois dans un monde d’une autre dimension: à l’aide d’une table découpée en deux, et de nombreuses petites pièces de bois, le diable va, en pratiquant un « théâtre de doigts », construire le pont sous les yeux attentifs du public. Cette scénographie très poétique a été développée par Bernadette Meier en étroite collaboration avec le metteur en scène Benno Muheim.

…sur une musique moderne!

Outre le jeu théâtral, la musique originale, jouée en directe par les trois musiciens, accompagne l’histoire. Cette œuvre musicale contemporaine a été écrite pour violon alto, percussions, voix et piano préparé (un piano modifié mécaniquement et capable de produire des sons fascinants et inattendus). L’oeuvre de 38 minutes, composée par Cyrill Greter et Julien Mégroz est construite sur des mélodies associées aux personnages de l’histoire.  Très narrative, elle suggère aux spectateurs d’imaginer par eux-même de nombreux détails de l’histoire.

 

Avec Constance Jaermann (piano préparé et voix), Cyrill Greter (violon alto), Julien Mégroz (percussions), Stéfanie Mango (comédienne – version française), Matteo Schenardi (comédien – version suisse allemand/allemand)

Concept Julien Mégroz, Cyrill Greter et Benno Muheim

Mise en scène Benno Muheim

Texte Benno Muheim, adapté en français par Stéfanie Mango

Musique Julien Mégroz et Cyrill Greter

Scénographie et costumes Bernadette Meier

Durée 60 minutes

Âge conseillé dès 6 ans

 

La tournée 14-15 de ce spectacle a reçu le soutien de:

kanton zug kanton bern - couleursStadt Bern FPI.ai

stadtZH   migros internet (avec lien www.pour-cent-culturel-migros.ch)SIS_Logo__03Avina_Stiftung_RGBlogo_CJBLogo_Moutier  lausanne  DAETWYLER_LOGO_CMYK_f712603fd6 urigemeinde schwyz